LE THINK TANK DES FRANçAIS EXPATRIés ou des binationaux résidant hors de France

Le think tank francais-etranger.org rassemble des citoyens français expatriés ou des binationaux vivant hors de France d'hier, d'aujourd'hui ou de demain et des experts internationaux francophones dans le but de contribuer au débat sur la recherche d'améliorations, de "best practices" pouvant être mises en oeuvre en France dans le cadre de réformes structurelles pour adapter notre pays aux réalités de la mondialisation.

dimanche 24 avril 2011

Qu’est-ce que l’espace Schengen ?

Il désigne un espace de libre circulation des personnes entre les États signataires de l’accord de Schengen, nom de la bourgade luxembourgeoise où il fut signé le 14 juin 1985, et de la convention d’application de l’accord du 19 juin 1990, entrée en vigueur le 26 mars 1995.

L’espace Schengen 

Au sein de l’Union européenne, espace de libre circulation des personnes entre les États signataires de l’accord de Schengen. comprend aujourd’hui vingt-deux des vingt-sept membres de l’Union européenne (UE) : la Bulgarie, la Roumanie et Chypre n’en sont pas membres à part entière car des contrôles aux frontières sont encore maintenus. La Norvège et l’Islande, extérieurs à l’UE, ont un statut d’associés. Enfin, la Suisse a également rejoint l’espace Schengen en décembre 2008, portant à vingt-cinq le nombre d’États participants. L’Irlande et la Grande-Bretagne, quant à eux, peuvent participer à tout ou partie de l’acquis Schengen.
Le principe de la liberté de circulation des personnes (art. 3 TUE) implique que tout individu (ressortissant de l’UE ou d’un pays tiers), une fois entré sur le territoire de l’un des pays membres, peut franchir les frontières des autres pays sans subir de contrôles. Pour se déplacer, il n’a plus besoin de passeport et, par exemple, les vols entre destinations de l’espace Schengen sont considérés comme des vols intérieurs.
Un État ne peut rétablir les contrôles qu’en cas d’atteinte à l’ordre public ou à la sécurité nationale et après consultation des autres États du groupe Schengen.
En revanche, les contrôles aux frontières extérieures de l’espace Schengen sont renforcés par :
  • le développement de la coopération judiciaire et policière avec la création du SIS (Système d’information Schengen), fichier commun informatisé fournissant le signalement des personnes recherchées pour arrestation et des véhicules ou objets volés ;
  • la mise en place de règles communes en matière de conditions d’entrée et de visa pour de courts séjour, de traitement des demandes d’asile ;
  • le maintien de contrôles volants effectués par les autorités de police ou les douanes pour lutter contre le terrorisme et le développement de la criminalité organisée.

samedi 16 avril 2011

Les socialistes ont choisi leurs candidats pour les législatives 2012 des circonscritptions de l'étranger

Selon l'article du 7 avril 2011 paru sur lepetitjournal.com et l'interview de Pierre-Yves Le Borgn’, candidat dans la 7ème circonscription et premier secrétaire de la Fédération des Français de l’Etranger du PS.

1ere circonscription  : Corinne Narassiguin
2eme circonscription  : Non désigné
3eme circonscription  : Axelle Lemaire
4eme circonscription  : Philip Cordery
5eme circonscription  : Arnaud Leroy
6eme circonscription  : Nicole Castioni
7eme circonscription  : Pierre-Yves Le Borgn’
8eme circonscription  : Daphna Poznanski-Benhamou
9eme circonscription  : Non désigné
10eme circonscription : Jean-Daniel Chaoui
11eme circonscription : Marc Villard

Députés de l'Etranger 2012 : les grandes manoeuvres ont commencé

Les élections législatives sont dans un peu plus d'un an et même pour les citoyens Français résidant hors de France qui en étaient exclus.
Il aura fallut la pugnacité d'un Président de droite sur ce sujet qui lui tenait à coeur pour que cette mesure juste, logique et citoyenne voit le jour. Bien entendu la gauche vous dira que depuis longtemps certains de ses cadres la demandaient  mais comme souvent en politique rien n'avait été fait.

Donc pour élire 11 députés, un nombre qui semble =un peu faible lorsque l'on compare celui-ci avec les 21 députés de Paris pour un nombre d'habitants semblable.

Pour élire ces 11 futurs députés le législateur a donc modifié la Consitution en 2008 puis a voté un découpage du monde en onze zones ayant à peu près le même nombre de résidant Français inscrits sur les listes électorales consulaires. Le total des inscrits est d'environ 1,4 millions de Français.

Or il faut savoir que rien n'oblige les Français résidant à l'étranger à s'inscrire sur ces listes et que ce serait même près de deux français sur trois qui ne seraient pas inscrits. Ainsi certains avancent une estimation de 3 à 3,5 millions de Français installés durablement ou provisoirement à l'étranger. Un chiffre en augmentation de près de 100.000 chaque année et dont seul un solde positif annuel de 600 à 700 sont catalogués "Exilés fiscaux" soit une très infime partie de 0,6% du solde global mais qui reste un fantasme dont les médias usent et abusent souvent en faisant croire trop souvent que les expatriés seraient des nantis.

Nous reparlerons de la raison de cette augmentation du nombre des expatriés dans un prochain article mais force est de constater que l'inscription sur les listes consulaires ne semble pas très attrayante et qu'il conviendrait de proposer des solutions avec des modifications administratives ou législatives pour remédier à ce problème. Imaginons qu'en France seul un Français sur deux ne déclare son habitation. Cela semblerait ubuesque !

Ce nombre de 11 députés a soulagé de nombreux députés actuels car si nous devions élire 20 ou 24 députés de l'étranger ce serait autant de circonscriptions et de députés qui devraient disparaitre de métropole.

En 2008, Edouard Balladur qui avait été chargé de faire un rapport sur le sujet avait conclu qu'il n'était pas possible ni trop souhaitable de modifier la loi pour que les citoyens Français à l'étranger aient un député.

Voir : http://www.rfi.fr/actufr/articles/094/article_58433.asp et le Rapport Balladur

Voila pour un petit historique avant le lancement officiel de la campagne de ces circonscriptions bien convoitées.

Concernant les candidatures :

jeudi 14 avril 2011

Liste des candidats investis par l'UMP pour les circonscriptions de l'étranger

N'oubliez pas de vous inscrire sur les listes consulaires pour voter en 2012!

Elections législatives 2012

Liste des candidats investis par l'UMP pour les circonscriptions de l'étranger : Christine LAGARDE, Pascal DROUHAUD, Emmanuelle SAVARIT, Pascale ANDREANI, Eric BESSON, Claudine SCHMID, Ronan LE GLEUT, Valérie HOFFENBERG, Khadija DOUKALI, Alain MARSAUD, Thierry MARIANI.

Les divers articles de la presse :
Le Figaro : http://mcaf.ee/4723d
L'Express : http://mcaf.ee/ab846
Le Monde : http://mcaf.ee/5f7e4